techniques augmentation mammaire
Beaute

Les différentes techniques d’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est très en vogue depuis quelques années, c’est d’ailleurs l’une des interventions chirurgicales esthétiques les plus sollicitées par les femmes aujourd’hui.

Cette intervention va permettre aux femmes d’obtenir une poitrine plus agréable à leurs yeux avec des seins plus plantureux. Néanmoins, il existe plusieurs méthodes pour une augmentation mammaire, qui reste une opération toujours délicate, qu’il ne faut pas prendre à la légère. Faisons le point.

Comment s’orienter vers un chirurgien esthétique pour une augmentation mammaire ?

Il est très important de faire appel aux services d’un chirurgien agréé, renommé et qualifié, comme le Dr Mertens à Lyon, lorsque l’on décide de réaliser une augmentation mammaire.

C’est à un chirurgien esthétique qu’il est nécessaire de s’adresser et il est important de s’assurer qu’il est bien membre du Conseil national des médecins et que soit bien spécifiée sur sa fiche personnelle sa catégorie « chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice ».

N’oubliez pas également de regarder sur le net les avis laissés par les anciennes patientes le concernant et n’hésitez pas à consulter plusieurs chirurgiens esthétiques avant de prendre votre décision finale, c’est important.

Les différentes solutions d’augmentation mammaire

Les implants

Cette solution est idéale pour les femmes qui cherchent à obtenir un volume de seins relativement important. Elle s’appuie sur des implants en silicone et une hospitalisation est indispensable. Les différents types d’implants en silicone se caractérisent par leur forme et la nature du gel qu’ils contiennent.

Différenciation selon la forme

Il existe deux familles distinctes d’implants mammaires, les ronds et les anatomiques. Ce sont les implants ronds qui sont les plus utilisés et ils sont sélectionnés selon les résultats escomptés par la patiente. Ces derniers définissent le diamètre de l’implant qui sera utilisé.

Les implants mammaires anatomiques ne présentent aucune caractéristique technique particulière, le choix d’en faire appel revient uniquement au chirurgien qui a pris l’habitude de les employer.

Différenciation selon le gel

La membrane des implants mammaires est constituée d’élastomère de silicone et les versions les plus courantes sont garnies de silicone. Il en existe d’autres versions déployées par les fabricants qui sont garnies de sérum physiologique salé et parfois d’hydrogel.

Les résultats

Après l’opération, la patiente va devoir attendre près de deux mois pour jouir du volume définitif et de la texture idéale. Le sein augmenté va se maintenir stable durant un bon moment, mais fort logiquement, il va vieillir avec le temps qui passe. Les implants utilisés aujourd’hui sont posés à titre définitif et seule la patiente pourra en demander le changement.

Le lipofilling ou lipomodelage

Bien moins courant que les implants, cette solution est utilisée pour des augmentations mammaires plus modestes. Le lipofilling ne fait appel à aucun élément étranger. Il s’agit d’une greffe de matière grasse qui aura été ponctionnée sur l’abdomen, les cuisses ou les hanches de la patiente durant l’opération.

Les résultats

Au bout de trois mois, la patiente pourra apprécier les résultats de son augmentation mammaire et pourra avoir recours à une nouvelle session de lipofilling dans les 3 à 6 mois qui suivent.

La forme reste majoritairement constante même si des changements de poids peuvent avoir des conséquences. Bien sûr et comme pour une poitrine naturelle, elle se transformera avec l’âge.

Les questions à se poser avant une augmentation mammaire

Tout d’abord, sachez que depuis août 2011, il n’est plus possible de prétendre à une solution d’augmentation mammaire totalement médicale (sans chirurgie).

Ces quelques questions sont importantes dans votre décision d’augmentation mammaire, elles vous aideront à éclairer votre choix et en l’occurrence à déterminer si l’augmentation par prothèses est la solution la mieux adaptée à votre cas ou si le lipofilling pourrait être une alternative à étudier.

  • Votre décision est-elle mûrement réfléchie ?
  • Voulez-vous une augmentation importante ou plus modeste ?
  • Possédez-vous des parties corporelles graisseuses que vous aimeriez réduire ?
  • Seriez-vous partante pour une seconde session opératoire afin de gagner en taille avec la technique d’injection de graisse ?

Si les réponses à ces quelques questions renforcent votre intention, alors vous pouvez envisager un premier rendez-vous avec un chirurgien.

Enfin, il est important de comprendre que c’est votre chirurgien qui aura le dernier mot, car lui seul peut vous apporter les explications indispensables et vous soumettre les alternatives adéquates à votre cas.

About the author

Relative Posts