oligothérapie
Alimentation

L’oligothérapie, un traitement envisageable pour soigner les maladies ?

À l’instar des vitamines, saviez-vous qu’il existe des micro-nutriments d’origine minérale qui nous permettent d’être toujours en forme ?

Magnésium, lithium, cobalt zinc, fer, potassium, cuivre : voici des oligo-éléments qui sont présents en quantité infinitésimale dans notre organisme.

Ils jouent un rôle très important dans de nombreuses réactions chimiques et déterminent le bon fonctionnement des organismes vivants.

Il paraitrait que sans ces « biocatalyseurs », l’organisme humain aura beaucoup de difficultés à bien utiliser les vitamines qu’on lui fournit.

Mais compte tenu du fait qu’ils n’apparaissent que sous forme de traces, ils ont été depuis toujours traités avec indifférence.

Les oligo-éléments : c’est quoi ?

Bien que le terme oligo-élément puisse vous sembler nouveau ou inconnu, il n’est pas difficile à comprendre.

Il s’agit d’un type de nutriments indispensable à la vie disponible en quantité très infime dans le corps humain. Ce sont des minéraux qui sont responsables du bon fonctionnement des organes de l’homme.

Ils ne sont pas nécessaires à la vie humaine seulement. Ils sont également importants à la vie animale et végétale.

La différence entre cette classe de minéraux et les sels minéraux est basée principalement sur la quantité. Les sels minéraux étant présents en plus grande quantité dans le corps humain, les oligo-éléments, quant à eux, sont en petits nombres.

Ils représentent une masse inférieure à 1 mg/kg. Sachez qu’ils peuvent devenir nocifs s’ils sont en grande quantité dans l’organisme.

Ce sont des métaux ou des métalloïdes qui sont impliqués dans plusieurs processus biologiques :

  • La synthèse et l’action de différentes hormones ;
  • L’inflammation et le stress oxydant ;
  • La structure des cellules et des tissus ;
  • De nombreuses réactions métaboliques ;
  • Le système immunitaire.
  • Etc.

On distingue chez l’homme deux variantes d’oligo-éléments en fonction du risque de carence.

Nous avons les oligo-éléments essentiels à risque à savoir le Cuivre, le Zinc, le Molybdène, le Chrome, la Magnésium, l’Iode, le Fer, et le Sélénium.

Et les oligo-éléments essentiels à faible risque de carence qui sont le Vanadium, le Nickel, le Manganèse, le Silicium et l’Étain.

Il faut noter que l’organisme ne peut pas synthétiser les oligo-éléments. Raison pour laquelle ils doivent lui être fournis par l’ingestion d’aliments d’origine végétale, animale ou d’eau potable.

L’oligothérapie : une médecine utilisée depuis l’antiquité

Depuis la période antique, il avait été constaté que les anciens conservaient l’eau dans des récipients d’argent afin qu’elle reste toujours potable.

Les propriétés bactéricides de l’argent étaient donc déjà connues par nos aïeuls avant que les récentes recherches ne le confirment.

Dans la Bible et l’Odyssée, vous pouvez lire des passages qui disent que le soufre était utilisé pour désinfecter les logements. Ce minéral était aussi employé pour le traitement des maladies cutanées. Le peuple égyptien, quant à lui, appliquait le zinc sur les plaies pour accélérer leur cicatrisation.

Au Moyen-âge, et précisément au XIIIe siècle, un moine du nom de Basile Valentin aurait pu guérir les goitres en donnant aux personnes souffrantes des éponges marines, une sorte de réservoirs d’iode. Bien que nos ancêtres l’ignoraient, toutes ces pratiques étaient en réalité de l’oligothérapie.

L’histoire de cette ancienne thérapie s’enclenchera de manière effective vers la fin du XIXe siècle avec le chimiste et biologiste français Gabriel Bertrand.

Ce chercheur de l’Institut Pasteur de Paris, en 1984, fit des études sur la composition des tissus vivants et les réactions caractérisant leurs activités biologiques. À la fin, il put démontrer la présence de traces de minéraux dans les organismes et leur importance.

Il les nomma « oligo-éléments ».

C’est ainsi que nait l’oligothérapie. Elle est considérée comme une médecine naturelle qui consiste à prévenir ou traiter des maladies par l’administration d’oligo-éléments.

Quelles sont les conséquences liées à l’absence d’oligo-éléments dans l’organisme ?

C’est une question assez intéressante qui nous permettra de mieux cerner l’importance de ces nutriments. En effet, ces minéraux très vitaux sont normalement dans les aliments et l’eau que nous buvons.

Néanmoins, ils sont de plus en plus rares à cause des pesticides et autres éléments chimiques utilisés dans l’agriculture. Comme l’affirme un nutritionniste parisien : « les processus d’industrialisation alimentaire qui entrainent en parallèle une dévitalisation des aliments qui composent les plats préparés.

La majorité d’entre nous avalons aujourd’hui ce qu’on appelle des calories vides, autrement dit des repas riches en calories, mais pauvres en nutriments. » Conséquence, l’homme est confronté à une dénutrition systématique en oligo-éléments.

Ce qui peut entrainer des affections comme la perte de l’odorat, la fatigue chronique, les prurits, l’acné, la chute de l’immunité, les troubles thyroïdiens, etc.

Retenez que parmi tous les oligo-éléments qui existent, six d’entre eux sont essentiels pour une bonne santé. Nous avons le magnésium, le cuivre, le fer, l’iode, le sélénium, le zinc, le fluor.

Quand recourir à l’oligothérapie ?

Nombreux sont les cas qui amènent les patients (enfants, femmes enceintes, personnes âgées) à recourir à l’oligothérapie sur oligotherapiepourlavie.com.

On vous énonce les principaux cas suivants :

  • Pour prévenir un déficit ou une carence : en consommant régulièrement les oligo-éléments sous forme de liquide ou de comprimé, vous pouvez prémunir le manque ou l’absence de ces minéraux dans votre organisme et vous mettre à l’abri des diverses conséquences suscitées ;
  • Pour combler un déficit ou une carence : la prise des oligo-éléments permet également le rétablissement du taux des oligo-éléments dans l’organisme et des fonctions qui y sont liées ;
  • Pour compléter l’action des traitements conventionnels, lorsque vous souffrez des maladies comme l’anxiété, les allergies, la grippe, la fatigue, l’anémie, etc.

Comment utiliser les oligo-éléments ?

oligo éléments

La consommation des oligo-éléments se fait généralement par voie perlinguale (vous n’avez qu’à garder le médicament sous la langue pendant 1 à 2 minutes avant de l’ingurgiter).

Si vous voulez le donner à un en enfant, le mieux est de verser quelques gouttes sur un morceau de sucre et de lui donner afin qu’il le mange ou le suce.

S’il s’agit d’un bébé, administrez-lui le nutriment en vous servant d’un compte-gouttes dans le sillon entre la gencive et la joue en gardant sa tête en position verticale.

Il est conseillé de les prendre le matin à jeun afin qu’ils ne soient pas mélangés avec les aliments ou les boissons. Toutefois, ils peuvent être aussi pris par deux autres voies :

  • La voie intramusculaire : si vous traitez les douleurs liées à l’arthrose avec les oligo-éléments comme le potassium et le magnésium ;
  • La voie locale : pour un effet cicatrisant et anti-inflammatoire. Ils peuvent être employés par application topique de compresses imbibées, lotions, crèmes, etc.

Si vous devez prendre plusieurs oligo-éléments ou s’ils sont associés à d’autres médicaments, il vous faut respecter un intervalle de 15 à 20 minutes.

Que le patient soit un enfant, un adulte de n’importe quelle taille, les doses d’oligo-éléments sont similaires. Vous ne courez aucun risque d’overdose, car ces minéraux sont en majorité hydrosolubles.

L’organisme utilise ce dont il a besoin et élimine le reste.

Mais, la posologie sera adaptée en fonction de la fréquence des prises et de la durée du traitement. Selon le cas, la durée des traitements peut aller de quelques jours à plusieurs mois.

Bien que vous pouviez les acheter sans ordonnance et en toute liberté, il est pourtant souhaité de consulter votre médecin avant la prise de certains oligo-nutriments. Par exemple, l’utilisation du lithium demande obligatoirement une prescription médicale.

Vous les verrez soit sous une forme unitaire. Ils peuvent être aussi associés à d’autres oligo-éléments et parfois même avec des vitamines. Les oligo-éléments sont sans effets secondaires.

About the author

Relative Posts