mauvais alignement dentaire
sante

Comment corriger un mauvais alignement des dents ?

En plus d’être esthétique, le bon alignement des dents peut aussi avoir des impacts positifs sur la santé et le bien-être liés aux fonctions oro-faciales (respiration, mastication, etc.). Cependant, de nombreuses personnes souffrent de mauvais alignement des dents. Comment peut-on alors corriger ce problème ?

Comment corriger un mauvais alignement des dents chez l’adulte ?

En général, l’alignement des dents chez les adultes a un but esthétique, mais il peut également être fait pour des raisons médicales. L’alignement des dents chez l’adulte peut se faire par deux types de systèmes.

L’alignement des dents grâce aux prothèses dentaires amovibles

Ces Prothèses dentaires sont utilisées lorsqu’il s’agit d’alignements mineurs comme le redressement d’un axe dentaire ou d’un léger chevauchement. On retrouve ces systèmes sous forme de gouttières transparentes. Elles ne sont pas douloureuses. Leur port est permanent sauf lorsque vous devez manger ou vous brosser les dents.

L’idéal est de consulter un dentiste qui pourra effectuer un de moulage 3D de votre mâchoire. Cela lui permettra de créer des gouttières évolutives sur mesure afin de procéder à un alignement progressif de vos dents.

Ces gouttières sont discrètes et simples à utiliser. De plus, elles sont appréciées des adultes à cause de leur efficacité.

N’oubliez surtout pas de faire appel à votre dentiste pour ne pas vous mettre en danger. En choisissant de vous en occuper seul, vous risquez de provoquer des conséquences irréversibles comme l’édentement précoce par exemple.

L’alignement des dents grâce aux prothèses dentaires fixes

La prothèse fixe est généralement utilisée sous forme d’attaches transparentes en céramique ou en plastique. Son efficacité est la même que celle des attaches métalliques qui sont souvent utilisées chez les enfants. Cependant, la Prothèse fixe sous forme d’attache transparente en céramique est beaucoup plus esthétique.

La prothèse fixe est également disponible sous forme de traitement orthodontique lingual. Il s’agit d’une prothèse interne, posée sur la face interne des dents, ce qui la rend invisible. Toutefois, il vous faudra un certain temps pour que votre langue s’y adapte. Cette prothèse nécessite un traitement de longue durée qui est parfois déconseillé (en cas de dents trop courtes par exemple).

Vous pouvez également retrouver des prothèses fixes sous forme de couronnes dentaires. Elles sont utilisées pour le traitement de dents partiellement ou totalement abîmées.

Aussi, la prothèse fixe peut se présenter sous forme de bridge dentaire. Constituée de couronnes dentaires interconnectées, cette prothèse est confortable.

Elle est souvent indiquée pour réhabiliter des dents manquantes. Les bridges dentaires permettent de remplacer la ou les dents perdues. Sa pose est basée sur le soutien des dents qui entourent la zone édentée. Les bridges peuvent être fixes sur les dents ou fixes sur des implants déjà existants.

Dans le premier cas, le bridge est fixé sur deux ou plusieurs dents de soutien. Il peut être utilisé pour traiter l’altération de diverses caractéristiques de la dent (couleur, forme, taille, position, etc.), pour le remplacement de dents pilier avec des cavités étendues ou de grandes restaurations, etc.

Quant au bridge fixe sur implant, il est utilisé pour réhabiliter une zone étendue sans dents. Deux à quatre implants sont associés au bridge. Il est aussi utilisé pour remplacer une dent extraite ou perdue entre deux implants.

Comment corriger un mauvais alignement des dents chez l’enfant ?

alignement dentaire

Chez l’enfant, des dents mal alignées peuvent être à l’origine de certains problèmes graves. Par exemple, des dents supérieures trop avancées peuvent être fracturées en cas de choc.

De la même manière, les malpositions et les rotations exposent l’enfant à des risques de caries et d’inflammation chronique des gencives. Pour éviter que tout cela ne puisse arriver, vous avez la possibilité de faire un traitement préventif ou un traitement curatif.

Le traitement préventif

Il s’agit d’un traitement précoce qui doit impérativement intervenir dans certains cas.

  • En cas de succion d’un doigt ou d’une tétine : ces habitudes peuvent provoquer des déformations du palais et déplacer les dents vers l’avant. La suppression de ces habitudes doit se faire de préférence avant 3 ans, pour maximiser les chances de réussite. Il faudra progressivement arracher ces habitudes à l’enfant, tout en lui expliquant pourquoi il devrait arrêter. Il devrait pouvoir s’en détacher plus facilement avec des arguments solides.
  • En cas de dysfonctionnements au niveau de la respiration : ces anomalies peuvent provoquer un mauvais alignement des dents plus tard. Si votre enfant respire souvent par la bouche, il faudrait lui apprendre à respirer par le nez, la bouche fermée et la langue collée au palais. Pour vous aider à obtenir des résultats concluants, vous pourriez avoir besoin d’un kinésithérapeute ou d’un orthophoniste.
  • En cas d’interposition de la langue lorsque l’enfant veut avaler : cette interposition peut être à l’origine de béance entre les dents de l’enfant. La collaboration d’un orthodontiste et d’un orthophoniste peut être nécessaire.
  • En cas d’inversé d’articulé : normalement, les dents supérieures sont censées circonscrire les dents inférieures. Dans l’inversé d’articulé, on observe l’inverse.

Pour que l’orthodontiste puisse vous aider comme il se doit, il est important que ces anomalies soient repérées le plus vite possible. Elles peuvent être à l’origine de conséquences plus ou moins graves sur le développement et l’équilibre des fonctions oro-faciales.

Le traitement curatif

Ce type de traitement peut être mis sur pied à partir de 5 ans. Il permet donc d’aligner définitivement les dents de l’enfant. Étant donné que les dents atteignent leurs tailles définitives avant que les mâchoires n’aient terminé leur croissance, il est encore possible de modifier la forme ou le décalage des arcades dentaires.

À cet effet, certaines dents définitives peuvent être extraites par le dentiste pour faciliter l’alignement de dents en malposition ou en rotation. Cette manœuvre est souvent nécessaire lorsqu’il y a un manque d’espace sévère. L’alignement des dents chez l’enfant peut se faire grâce à trois types de dispositifs.

  • Les appareils orthopédiques : ceux-ci interviennent au niveau de la mâchoire. Ils sont utilisés pour les traitements les plus précoces. Il s’agit de la plaque à vérin, de l’appareil monobloc, des bielles de Herbst, du masque facial extra-oral Delaire, etc.
  • Les appareils orthodontiques : ils interviennent au niveau des dents elles-mêmes. Ils sont utilisés à partir de 7 ans, car certaines contraintes les accompagnant ne sont pas forcément adaptées aux plus jeunes. Les bagues sont les dispositifs les utilisés. Toutefois, pour que ce traitement fonctionne bien, certaines habitudes doivent être prises. C’est le cas du brossage des dents trois par jour.
  • Les appareils d’éducation fonctionnelle : ils doivent souvent être portés durant le sommeil. Ils empêchent l’enfant de respirer par la bouche, guident l’éruption dentaire et travaillent la position de la langue. Ce sont généralement des gouttières, des appareils monobloc amovibles en silicone ou en polyuréthane.

Qu’il s’agisse d’adultes ou d’enfants, la durée du traitement dépend des modifications et du dispositif utilisé. La correction d’un décalage entre deux arcades dentaires et l’alignement d’une arcade entière sont généralement ceux qui prennent le plus de temps.

L’alignement des dents coûte généralement entre 534 à 1 525 euros par semestre chez les enfants. Quant aux adultes le prix varie entre 1200 et 7620 euros en moyenne.

Plus les dispositifs sont invisibles, plus ils sont coûteux. Toutefois, il faut noter que l’Assurance Maladie ne peut intervenir dans ces traitements que lorsqu’ils sont effectués avant 16 ans.

About the author

Relative Posts