compresse médicale
sante

Comment choisir une compresse ?

La compresse est une pièce de gaze incontournable des soins infirmiers. De différentes tailles (compresses 5×5, compresses stériles 10×10…), avec ou sans tissage, elles sont conseillées pour aseptiser des plaies ou confectionner des pansements. Mais quelle compresse choisir pour quel usage ?

Les différents types de compresses

La compresse de base peut servir à nettoyer et protéger toutes les plaies. Il existe sur ce site différents types de compresses, chacun ayant une utilisation spécifique.

Parmi les compresses de gaze, on distingue les compresses non stériles des compresses stériles et les compresses non tissées des compresses tissées. Toutefois, dans certains cas, l’utilisation de compresses spécifiques peut apporter plus d’efficacité.

Compresses stériles et non stériles

La compresse non stérile sert à nettoyer et protéger les plaies très superficielles non suintantes et dont le saignement est très léger (dermabrasions de type éraflure, écorchure, légère brûlure).

Elle est destinée exclusivement au milieu non hospitalier. Elles facilitent également l’absorption des exsudats. Les compresses non stériles ne collent pas sur les plaies. Vous pouvez choisir des modèles désinfectants ou cicatrisants afin d’accélérer la guérison de la plaie.

Certains environnements comme le milieu médical peuvent être propices à la présence de bactéries.

Ainsi donc, pour préserver une hygiène optimale, certains soins nécessitent de se munir d’une compresse stérile ; en particulier lorsque la plaie est susceptible de provoquer une infection.

Pour éviter la contamination de ces agents pathogènes, on utilise en priorité la compresse stérile pour les opérations chirurgicales ou les actes médicaux afin de limiter le risque.

Elles sont particulièrement recommandées pour le traitement des plaies suintantes ou saignantes. Elles possèdent une bonne perméabilité pour laisser passer l’air. La cicatrisation de la plaie est ainsi optimisée.

La compresse stérile est également disponible en Grande Distribution pour offrir aux familles un moyen sécurisé de traiter une plaie à la maison.

Ces compresses, emballées en sachet individuel, ont alors une date de péremption. Les compresses stériles non tissées constituent un accessoire particulièrement adapté pour nettoyer tout en douceur la peau fragile des petits bébés.

Compresses tissées ou non tissées

compresse stérile

La différence se situe au niveau de la mission que doit remplir la compresse. Chaque compresse répond à un besoin en particulier. Pour nettoyer une blessure et la préparer à recevoir un soin, il est conseillé d’utiliser une compresse tissée.

Elle possède une propriété hydrophile particulièrement développée qui lui permet de mieux absorber les liquides nécessaires aux soins (antiseptique, éosine…). La compresse non tissée est utile pour servir de pansement, car elle limite les risques d’adhérence aux fibres du tissu.

La compresse non tissée servira davantage à couvrir une plaie ou à maintenir un pansement, car elle est plus souple et résistante. Dans certains cas, la compresse non tissée peut également être privilégiée.

Pour nettoyer une blessure sensible comprenant des fils de suture ou des agrafes, l’action doit être réalisée avec douceur. La compresse non tissée permet de répondre à ce critère, car elle est généralement composée de viscose ou de polyester. Ces matières rendent l’accessoire plus doux et limitent le risque d’accrochage sur une plaie suturée.

La compresse hémostatique

Elle est pratique pour arrêter les saignements importants. Elle permet d’accélérer le processus de coagulation du sang. Les pansements hémostatiques sont des dispositifs médicaux fabriqués dans des matériaux fortement absorbants.

Ils s’appliquent en compression sur une plaie ouverte. Leur emploi est à réserver aux professionnels de santé tenus de prendre des mesures palliatives d’urgence c’est-à-dire le personnel soignant, les urgentistes, du SAMU ou encore les pompiers.

La compresse désinfectante

Elle est imbibée d’une solution antiseptique qui la rend très pratique lorsqu’il faut désinfecter une blessure lors d’un déplacement.

Il en existe deux types : les compresses tissées qui sont utilisées dans le traitement d’une lésion cutanée et les compresses non tissées pour les plaies post opératoire comportant des fils ou des agrafes. Elles peuvent être stériles ou non stériles.

Les compresses oculaires

Les compresses oculaires sont utilisées dans le cadre de rinçage oculaire et de soins ophtalmiques. Sous forme de rondelles de gaze ovales, elles épousent la forme de l’œil.

Elles permettent d’effectuer le nettoyage de l’œil, de procéder à l’application d’un traitement ophtalmique et de réaliser les pansements postopératoires. La compresse oculaire doit être passée du coin interne vers le coin externe de l’œil et est à usage unique.

Quels sont les critères pour choisir votre compresse ?

Pour choisir une compresse, il faut tenir compte du nombre de plis, du grammage et de la dimension.

Les plis, les fils et le grammage

Une compresse coton est constituée de plis plus ou moins nombreux. Généralement, ils sont au nombre de 4 à 16. Les plis définissent l’épaisseur de la compresse pliée. Ainsi, plus il y a de plis, plus la compresse est épaisse. Plus le nombre de fils et le grammage sont importants, plus la capacité d’absorption de la compresse sera élevée.

La dimension

Les compresses sont de forme le plus souvent carrée, de taille généralement comprise entre 5 et 20 cm. Si on trouve beaucoup de compresses médicales mesurant 5x5cm et 7,5 x7, 5 cm, les plus courantes sont celles de taille 10x10cm.

La dimension d’une compresse coton correspond au format plié. Toutefois on trouve également des compresses rectangulaires ou de forme ovale (c’est notamment le cas de la compresse oculaire).

About the author

Relative Posts