cbd
sante

En quoi le CBD se distingue-t-il du cannabis ?

Le chanvre est une plante qui est depuis très longtemps cultivée par l’Homme pour des utilisations différentes, mais sa composition chimique précise n’est relativement connue que depuis le début du 20e siècle.

Le cannabidiol ou CBD compte en réalité au nombre de plusieurs centaines de « cannabinoïdes » : c’est le nom donné aux différentes substances ou molécules actives que renferme le cannabis.

Si les bienfaits attribués au CBD se heurtent au caractère stupéfiant du cannabis pour faire débat sur un plan légal dans certains pays, la molécule semble bel et bien procurer du bien-être.

Le CBD n’a pas les effets du THC

Parmi les centaines de substances actives que renferme le cannabis, le THC est probablement le plus connu : c’est le principal composant psychoactif parmi ceux qui font du cannabis un produit stupéfiant.

Le THC a des effets sur le système nerveux, mais également sur le cerveau, et il peut avoir par exemple avoir des répercussions notables sur l’humeur ou sur le comportement et les perceptions sensorielles des personnes qui le consomment.

L’action du CBD sur l’organisme

À l’opposé d’un stupéfiant ou d’une drogue, le CBD joue un rôle qui aurait tendance à contrebalancer les effets du THC, notamment en les retardant parfois.

Cette substance a aussi un effet qui correspond à celui de nombreux sédatifs utilisés sur le plan médical : il induit une sensation de soulagement qui n’a cependant aucune répercussion sur le comportement. Il semble simplement provoquer une sensation de bien-être dans l’organisme, sans transformer l’état émotionnel ou psychologique du consommateur.

Le cannabidiol a un effet de catalyseur : il accentue la réponse de l’organisme face à la sensation de douleur, et permet également de réduire l’angoisse. Son impact se mesure sur le système nerveux, qui en retour réduit l’angoisse ou l’anxiété grâce à des signaux qu’il émet.

On attribue au CBD des effets stimulants sur le système immunitaire ou sur l’appétit, ainsi qu’un impact sur la qualité du sommeil, même si officiellement, ces bienfaits ne sont pas encore établis par la science.

À l’opposé du cannabis qui est reconnu pour provoquer une accoutumance chez le consommateur relativement rapidement grâce au THC, le CBD n’est pas une substance addictive.

Le CBD n’est donc clairement pas une autre forme de cannabis ou n’en est pas non plus une version allégée : c’est une substance dont les effets ne sont pas similaires à ceux du cannabis.

Le CBD peut-il être considéré comme un médicament ?

Il faut savoir que le CBD est aujourd’hui utilisé comme composant dans la fabrication de certains médicaments. En combinaison avec d’autres substances actives, cette molécule permet d’obtenir des résultats ou de traiter certaines affections.

Cela n’en fait cependant pas du tout un médicament : son utilisation ne peut vous être prescrite par un médecin, et le CBD ne guérit pas de maladie en lui-même. Certains considèrent cette molécule comme une simple substance bénéfique pour l’organisme, une sorte de complément alimentaire qui procure du bien-être à différents niveaux.

Les mutuelles santé et les assurances ne remboursent donc pas l’achat de CBD. Les vendeurs de CBD ne peuvent et n’ont pas le droit de le commercialiser en tant que médicament, aucune preuve ne pouvant être apportée à ce jour sur les propriétés médicinales de ce cannabinoïde.

Le CBD n’a pas d’applications thérapeutiques et ne peut remplacer aucun produit utilisé pour préserver la santé du consommateur, ou pour soigner une ou plusieurs maladies.

Il faut cependant garder à l’esprit que la législation et les connaissances à propos de cette molécule sont en permanente évolution dans le monde entier.

Comment se procurer du CBD ?

L’extraction du CBD se fait à partir du chanvre, et selon des procédés relativement complexes. Il n’est pas possible pour un particulier ne disposant pas de connaissances spécifiques et du matériel adapté d’extraire cette substance de la plante.

L’extraction du cannabidiol doit en plus se faire dans le respect d’une réglementation relativement stricte. Par ailleurs, la culture du chanvre n’est possible à domicile que sous des conditions particulières. Tous ces points font du CBD un produit plutôt rare.

Pour se procurer du CBD pas cher en France, il est donc capital de s’assurer qu’il s’agit d’un produit qui est fabriqué dans le respect de la loi, et qui contient des proportions légales de THC.

Les produits dont la commercialisation est autorisée ont toujours une traçabilité établie, et ne sont présentés sur le marché qu’à la suite de contrôles très rigoureux.

Quelques boutiques et marques en France comme Famous CBD se font aujourd’hui connaître pour la qualité des produits et autres dérivés du cannabis légal ou du CBD qu’elle commercialise.

Consommation et utilisation du CBD

cbd

Le chanvre est une plante très connue dans le monde. Elle est utilisée dans l’industrie textile, mais également dans le domaine de la construction.

La culture de la plante est autorisée seulement lorsqu’elle contient des proportions significativement basses de THC. Parce que le CBD est considéré comme un complément alimentaire à part entière, les meilleures façons de le consommer sont celles qui s’assimilent à toutes les formes de consommation naturelles.

Le cannabidiol est très connu sous forme d’huile. On peut ainsi consommer cette substance de façon dosée et modérée, par des gouttes que l’on ajoutera à un aliment par exemple, ou dans une boisson.

Si cela vous convient, vous pouvez également directement mettre une goutte sur ou sous la langue pour une absorption plus rapide de la substance.

Le CBD se propose également pour la consommation sous forme de pâte. Elle peut ainsi être facilement associée par petits morceaux avec des aliments, ou ingérer seule si cela vous convient.

Les capsules restent peut-être la forme la plus proche et la plus commune des compléments alimentaires ordinaires. Elles ont l’avantage de faciliter la consommation du CBD en raison de leur conditionnement.

La capsule contient une certaine dose, ce qui vous permettra de mesurer précisément votre consommation. Les capsules se dissolvent dans l’estomac, et il est simple de les transporter avec soi pendant les voyages ou au travail par exemple.

La législation à propos du CBD

Il est facile de confondre la prohibition dont le cannabis fait l’objet avec le CBD, mais la substance interdite lorsqu’on parle de consommation du stupéfiant qu’est le chanvre et ses dérivés sont bien le THC, et ceci exclusivement.

Le CBD ne tombe pas sous le coup de cette interdiction qui est très claire dans de nombreux pays. En France notamment, il est aujourd’hui tout à fait possible d’obtenir du CBD pas cher, et ceci ne constitue en aucun cas une infraction à la législation en vigueur sur la question des stupéfiants et des substances illicites.

Le CBD ne se fume pas, mais il peut servir sous des formes variées. La consommation du CBD est permise en France depuis la fin de l’année 2017, après une publication bien claire du ministère de la Santé. Celle-ci a fait suite à la polémique compréhensible qui était suscitée à ce sujet, et elle est due aux connaissances que l’on a de cette molécule qui est sans effets psychotropes, et qui n’est pas toxique pour l’organisme.

Il existe un seuil légal de THC dans les produits et formes de CBD que l’on vend sur le marché. En France, la barre à ne pas atteindre est de 0,2 % de THC dans les différents produits de cannabidiol commercialisés.

About the author

Relative Posts