pollution de l’air
sante

Comment réduire les risques de santé domestique causés par la pollution de l’air?

Certains polluants dans l’air sont particulièrement nocifs pour les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé. La plupart d’entre nous passent beaucoup de temps à l’intérieur. L’air que nous respirons dans nos maisons peut nous causer des problèmes de santé, voire même nous mettre en danger.

Certains polluants peuvent être des produits chimiques, des gaz et des organismes vivants comme les moisissures et les parasites. Dans ce qui suit, nous allons voir quels sont les risques de santé domestique causés par la pollution de l’air et comment faire pour les réduire.

Comprendre l’air intérieur dans la maison

Plusieurs sources de pollution de l’air se trouvent dans la maison. Certains polluants causent des problèmes de santé tels que l’irritation des yeux, les brûlures au nez et à la gorge, les maux de tête ou la fatigue.

D’autres polluants provoquent ou aggravent les allergies, les maladies respiratoires (comme l’asthme), les maladies cardiaques, le cancer et d’autres maladies importantes à long terme. Parfois, des polluants individuels à des concentrations élevées, comme le monoxyde de carbone, provoquent la mort.

Le contrôle de certains des polluants courants présents dans la maison peut contribuer à améliorer l’air intérieur et à réduire les risques de problèmes de santé liés à la qualité de l’air intérieur de votre famille. Ainsi, plusieurs mesures peuvent être prises pour diminuer la pollution intérieure et préserver la santé domestique devant ces risques.

Contrôler les sources de pollution : la première mesure de santé domestique à prendre

Habituellement, le moyen le plus efficace de garantir la santé domestique et d’améliorer l’air intérieur consiste à éliminer les sources individuelles ou à réduire leurs émissions. La ventilation aide à réduire les polluants à l’intérieur. Cela augmenter la quantité d’air frais apporté à l’intérieur.

Lorsque le temps le permet, ouvrez les fenêtres et les portes. Si non, vous pouvez faire fonctionner un climatiseur avec la commande de ventilation ouverte. Les ventilateurs de salle de bains et de cuisine qui s’échappent vers l’extérieur augmentent également la ventilation et aident à éliminer les polluants. Il faut toujours ventiler et suivre les instructions du fabricant lorsque vous utilisez des produits ou des appareils qui peuvent libérer des polluants dans l’air intérieur.

Changer régulièrement les filtres

Les appareils de chauffage central et les climatiseurs ont des filtres pour piéger la poussière et d’autres polluants de l’air. Assurez-vous de changer ou de nettoyer les filtres régulièrement, en suivant les instructions sur l’emballage. C’est un geste de routine qui aidera considérablement à optimiser la santé domestique grâce à l’amélioration de la qualité de l’air à l’intérieur de la maison.

Régler l’humidité pour une meilleure santé domestique

L’humidité intérieure peut affecter les concentrations de certains polluants de l’air intérieur. Par exemple, une humidité élevée maintient l’air humide et augmente la probabilité de moisissure.

Gardez l’humidité intérieure entre 30 et 50 pour cent. Utilisez une jauge d’humidité, disponible dans la plupart des quincailleries, pour voir si l’humidité de votre maison est à un bon niveau. Pour augmenter l’humidité, utilisez un vaporisateur ou un humidificateur. Pour la diminuer, ouvrez les fenêtres si elles ne sont pas humides à l’extérieur.

S’il fait chaud, allumez le climatiseur ou ajustez le réglage de l’humidité sur l’humidificateur. Un bon réglage de l’humidité à l’intérieur de la maison ne peut qu’améliorer la santé domestique.

Agir pour améliorer la qualité de l’air dans chaque pièce

Voici quelques conseils importants qui aideront à contrôler les polluants à l’intérieur de la maison afin de privilégier la santé domestique.

Testez le radon et réparez s’il y a un problème

Le radon est la deuxième cause du cancer du poumon. Il pénètre dans votre maison par les fissures et les ouvertures des planchers et des murs en contact avec le sol. Testez votre maison avec un kit de radon.

Si le résultat du test indique que vous devez le réparer, appelez un spécialiste qualifié en atténuation du radon. Demandez à votre constructeur d’inclure des éléments réducteurs de radon dans votre nouvelle maison au moment de la construction.

Réduire les déclencheurs d’asthme tels que les moisissures et les acariens

L’asthme est une maladie respiratoire grave, parfois mortelle, qui affecte la qualité de vie de millions de personnes. Les déclencheurs environnementaux de l’asthme se trouvent autour de la maison et peuvent être éliminés avec ces étapes simples :

  • Ne permettez pas de fumer dans votre maison ou dans votre voiture.
  • Dépoussiérez et nettoyez régulièrement votre maison.
  • Nettoyer les moisissures et réparer les fuites d’eau.
  • Lavez les draps et les couvertures chaque semaine avec de l’eau chaude.
  • Utilisez un matelas et housses d’oreiller anti-allergène
  • Gardez les animaux de compagnie hors de la chambre et des meubles moelleux
  • Lutter contre les ravageurs : fermer les crevasses et sceller les fuites

Les enfants sont particulièrement sensibles à la fumée secondaire, qui peut déclencher l’asthme et d’autres maladies respiratoires. De ce fait, il est primordial de prendre ces mesures qui favoriseront la santé domestique.

Gardez toutes les zones propres et sèches pour optimiser la santé domestique

La moisissure peut entraîner des réactions allergiques, de l’asthme et d’autres affections respiratoires. Elle peut pousser partout où il y a de l’humidité dans une maison. Pour une santé domestique optimale, nettoyer toute la moisissure et se débarrasser de l’excès d’eau ou d’humidité. Il est important de sécher les zones et les articles endommagés par l’eau dans les 24 à 48 heures pour prévenir la croissance des moisissures.

Autres mesures à prendre

Il faut toujours ventiler lors de l’utilisation de produits pouvant libérer des polluants dans l’air. Si les produits doivent être stockés après utilisation, assurez-vous de bien les fermer. En outre, inspectez régulièrement les appareils de combustion pour détecter les fuites et réparez-les si nécessaire. Envisagez également d’installer une alarme de monoxyde de carbone.

About the author

Relative Posts