manque de progesterone
sante

Manque de Progestérone, conséquences, symptômes & Traitements

La progestérone est une hormone dans le corps qui stimule et régule de nombreuses fonctions. Elle est produite dans les ovaires, le placenta (notamment lorsque vous tombez enceinte) et les glandes surrénales.

Elle aide entre autre à préparer votre corps pour la grossesse et la conception, réglemente également votre cycle menstruel et influe sur votre libido.

Si vous n’avez pas assez de progestérone, vous pourriez avoir des difficulté à tomber enceinte.

Les niveaux de progestérone fluctuent tout au long de votre cycle menstruel. Leur nombre augmente chaque mois pendant la deuxième moitié du cycle menstruel, environ sept jours avant vos règles.

Le rôle principale de cette hormone est de faire en sorte que la doublure utérine sécrète des protéines spéciales pour préparer la nidation de l’ovule fécondé ainsi que sa gestation. Si cette doublure n’est pas assez épaisse, rien ne se produira pas.

En effet, la progestérone va venir changer les caractères vasculaires et chimiques de la muqueuse utérine pour la rendre apte à l’implantation de l’œuf dans l’utérus.

Si vous n’avez pas d’implantation, vos niveaux d’œstrogène et de progestérone diminuent. Votre doublure utérine se décompose et vous obtenez votre période. Si cette implantation ne se fait pas, vos niveaux d’œstrogène et de progestérone diminuent. Votre doublure utérine se décompose alors et vous avez vos règles.

Si en revanche l’implantation se produit et que vous tombez enceinte, la progestérone est produite dans le placenta et les niveaux de cette hormone restent élevés Durant la grossesse. Dans le cas où vous attendez des jumeaux, les niveaux de progestérone peuvent atteindre des pics !

La progestérone peut également favoriser la croissance des glandes productrices de lait dans la poitrine pendant la grossesse.

Sachez qu’il n’y a pas de niveaux « normaux » de progestérone, puisque ces derniers dépendent de l’âge et d’autres facteurs comme la grossesse.
Les causes d’un manque de progestérone

Des niveaux faibles de progestérone peuvent être causés par :

  • la possibilité de faire une fausse couche
  • des problèmes lors de l’ovulation ou des problèmes d’ovaires
  • la ménopause

Comment reconnaitre les symptômes ?

Si vous n’êtes pas enceinte, certains symptômes peuvent être :

  • Une baisse de la libido
  • Des bouffées de chaleur
  • Des migraines ou maux de tête fréquents
  • Des dignes de dépression, d’anxiété ou autres changements d’humeur anormal
  • Une irrégularité ou absence du cycle menstruel

Si vous êtes enceinte, vous avez besoin de progestérone pour maintenir votre utérus jusqu’à l’accouchement, dans le cas où vos niveaux sont trop bas, vous ne pourrez peut être pas porter le bébé à terme.

Si vous êtes enceinte, voici quelques symptômes à identifier :

  • Douleurs abdominales
  • Faible taux de glycémie
  • Une fatigue constante
  • Une “sécheresse vaginale” anormale

Il faut savoir que la progestérone et les œstrogènes sont complémentaires.

C’est-à-dire que si vous n’avez pas assez de progestérone, les œstrogène vont compenser, et cela peut conduire à des conséquences telles que :

  • Des signes de dépression, des sautes d’humeur ou une faible libido
  • Une prise de poids
  • Des cycles menstruels irréguliers
  • Un syndrome prémenstruel
  • Une forte sensibilité au niveau des seins

Que faire dès lors ?

Une analyse de sang et/ou un PGSN (test de progestérone) peuvent bien sûr vous aider à évaluer si vos niveaux de progestérone sont trop bas.

Cela peut vous aider à comprendre pourquoi vous avez du mal à tomber enceinte, à confirmer si vous avez bien ovulé ou non, à surveiller la thérapie de remplacement hormonal et à évaluer le statut d’une risque potentielle.

Quels traitements ?

Plusieurs types de traitements peuvent aider à résoudre les problèmes de manque de progestérone. Si vous essayez de concevoir, la thérapie hormonale (ou hormonothérapie) peut aider à augmenter la progestérone et épaissir votre doublure utérine.

Cela pourrait améliorer vos chances de conception. Si vous avez des symptômes de la ménopause sévère. Votre thérapie par l’hormone sera probablement une combinaison de progestérone et d’œstrogène.

Les remèdes naturels pour stimuler les niveaux de progestérone faible incitent à :

  • Manger plus d’aliments avec du zinc, comme les crustacés
  • Augmenter votre consommation de vitamines B et C, ce qui aide à maintenir les niveaux de progestérone
  • Réguler le niveaux de stress (le cortisol est libéré lorsque vous êtes très stressé, réduisant ainsi les niveaux de progestérone)
  • Utilisez des crèmes à la progestérone naturelle

About the author

Relative Posts