tisane anti fatigue
sante

Les 4 meilleures tisanes pour lutter contre la fatigue

La fatigue est un signal d’alarme que nous envoie notre organisme lorsqu’il risque de s’épuiser. Il ne faut donc pas la prendre à la légère et agir dès les premiers signes observés. Que ce soit une fatigue physique, nerveuse ou émotionnelle, la phytothérapie permet d’apporter une réponse naturelle à la sensation d’épuisement que l’on peut ressentir. Voici 4 tisanes conseillées par les pharmaciens pour lutter contre les différentes formes de fatigues :

La gentiane contre la fatigue physique après ou pendant une maladie

Il n’est pas rare de se dire « cette grippe m’a épuisée » ou encore « cette allergie m’a abattue ».
De nombreuses maladies peuvent en effet être à l’origine d’une fatigue physique importante, rallongeant d’autant plus la période de convalescence.

Cela va de la grippe à l’allergie, en passant par les troubles endocriniens, les maladies neurologiques, les cancers ou encore les maladies cardio-vasculaires.

L’organisme a subi (ou subi encore selon la maladie) des perturbations telles qu’il est épuisé.

En phytothérapie, il faut recourir à ce que l’on appelle les « toniques amers » : des plantes à l’effet tonifiant supérieur parfaitement adaptées aux convalescences. La meilleure plante de cette catégorie : la gentiane !

Seul contre-indication : il ne faut pas en prendre si l’on souffre d’ulcère gastrique ou intestinal, et c’est valable pour l’ensemble des toniques amers parmi lesquelles : l’angélique, les cannelles de Chine et de Ceylan, l’ortie etc.

La gentiane est dépourvue d’amidon et de tanins qui peuvent irriter l’estomac, ce qui la rend bien plus agréable à l’usage que ses semblables. La gentiane se prendra en macération de 4h à raison d’une demi-cuillère à café (1 à 2g) par tasse et d’une à deux tasses par jour.

À compléter avec du miel qui est un excellent adoucissant et antitussif en plus d’être l’aliment de l’effort !

La caféine contre la fatigue nerveuse

Un dernier dossier à rendre au travail, des difficultés à se concentrer pendant les révisions… La caféine est un excellent stimulant intellectuel et musculaire qui ne se trouve pas que dans le café !

On déconseille en général la prise de caféine sous toutes ses formes après 16h afin d’éviter l’insomnie la nuit venue et naturellement la surconsommation : au-delà de 300mg de caféine par jour on augmente le taux de cholestérol sanguin, au-delà de 800mg de caféine par jour les risques d’hypertension et d’agrégation plaquettaire sont plus élevés.
Tournez-vous plutôt vers le thé vert et le thé noir !

Ce sont d’excellents antioxydants, antibactériens, antiviraux et diurétique hypocholestérolémiant pour le thé vert, c’est-à-dire qu’il ne provoque pas de cholestérol, mieux il aide à lutter contre !

Les thés vert et noir sont à prendre en infusion de 2 minutes. Une cuillère à café par tasse à raison de 2 à 3 tasses par jour, à distance des repas et de la prise de médicaments.

Le ginseng contre le surmenage et le stress

C’est le ras-le-bol général, à la maison comme au travail. Vous avez l’impression de ne plus y arriver, de ne pas pouvoir vous en sortir. C’est le signe d’un surmenage qui occasionne souvent du stress.

La solution naturelle : les plantes adaptogènes !

Ces plantes sont de véritables antifatigues et permettent de mieux résister au stress.

Parmi elles, on retiendra surtout le ginseng et notamment sa racine qui améliore le rendement énergétique et les défense immunitaires en plus de rendre plus tolérant au stress et d’améliorer les performances mentales !

Mais on peut citer également l’ortie qui aide à lutter contre la fatigue physique et psychique, le romarin qui tonifie la circulation sanguine et le système nerveux, la sauge officinale, la plante des Anciens notamment pour lutter contre les fatigues hivernales.

Le ginseng se montre efficace après plusieurs jours de cure, en prises régulières, et est surtout conseillé aux personnes qui sont fatiguées, pâles, qui transpirent au moindre effort, qui somnolent et qui sont peu dynamiques.

À prendre après une décoction de 5 minutes puis une infusion de 5 minutes également. Comptez un peu moins d’une cuillère à café par tasse (environ 1g, une cuillère à café = 1,5g). Prenez une tasse le matin et une le midi.

Précautions et contre-indications :

La cure ne doit pas dépasser trois mois et 2g par jour. Le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes, aux enfants et pré-adolescents, aux personnes nerveuses ou qui souffrent d’insomnies, d’obésité, d’hypertension artérielle sévère ou qui suivent un traitement par IMAO (antidépresseurs).

L’ortie contre la fatigue intellectuel et physique

Vous ressentez une fatigue généralisée, aussi bien psychique que physique ? L’ortie est la plante passe-partout pour lutter contre la fatigue ! En particulier l’ortie dioïque (c’est la partie aérienne de la plante), plus riche en éléments minéraux.
L’ortie possède de très nombreuses vertus : il est un diurétique éliminateur d’urée et d’acide urique, également anti-inflammatoire, hypoglycémiant, dépuratif, antianémique et reminéralisant…

L’ortie est particulièrement indiqué en cas de fatigue intellectuelle et physique avec troubles de l’appétit, douleurs articulaires ou même eczéma.

À prendre en cure de trois semaines par infusions de 10 minutes à raison de 4 cuillères à café par tasse, trois fois par jour.

Il est essentiel, en complément de ces conseils dispensés par les pharmaciens d’avoir une alimentation saine et équilibrée, de se reposer et de dormir suffisamment, de pratiquer une activité physique régulière.

Ces conseils préventifs ne prévalent pas sur une consultation de votre pharmacien ou de votre médecin traitant et ne font pas office de diagnostic médical.

About the author

Relative Posts