douleurs aux pieds
sante

Douleur pied : 6 des plus courantes et comment les soulager !

Selon l’Union française de la santé des Pieds, 62% des adultes français souffrent, certes, ces chiffres datent de 2015, mais le fait est qu’une grande partie des cas pourraient être évités.

La douleur aux pieds se résume à cet adage simple, mais souvent négligé : »Mieux vaut prévenir que guérir« .

Malheureusement, tout le monde ne sait pas quelles précautions prendre, et c’est là que vous êtes chanceux, car voici les six causes les plus courantes de la douleur au pied et ce que vous pouvez faire pour les éviter ! Pour plus de conseils, visitez www.pied-zen.fr

1. La paire de chaussures inadéquates

En dépit de l’inconfort, de nombreuses personnes choisissent de privilégier la mode, optant pour des chaussures qui causent pincement des orteils et mettent les pieds à l’étroit (allez avouez, on l’a tous fait !).

Le problème avec le choix du style plutôt que du confort, c’est que vous soumettez vos pieds à des contraintes constantes, à des abus et par conséquent à une biomécanique médiocre.

Au fil du temps, cela peut entraîner une métatarsalgie, qui se manifeste par une douleur généralisée sur l’avant du pied causée par l’inflammation du tissu conjonctif dans cette région.

Chaque fois que vous exercez une pression à cet endroit, vous ressentirez une douleur constante au point de rendre la marche inconfortable, voire insupportable. Heureusement, cette situation ne nécessite pas de visite à l’hôpital, car elle peut être guérie grâce à un repos approprié et à la compression du pied.

Vous pouvez tout aussi bien glacer en enroulant une petite bouteille d’eau congelée sous votre voûte plantaire deux fois par jour, toutes les 10 à 20 minutes. Assurez-vous aussi de prendre de l’ibuprofène ou un anti-inflammatoire non stéroïdien semblable (n’importe quelle variante générique fera l’affaire) pendant au moins une semaine tout en vous traitant pour aider à soulager la douleur musculaire.

2. La fasciite plantaire

Quand vous mettez trop un tissu sous pression, il a tendance à gonfler et s’enflammer. Bien que ce nom puisse faire peur en sonnant très sérieux, ne vous inquiétez pas, il est assez commun pour les personnes, notamment chez les personnes qui jouent au tennis ou pratiquent d’autres activités qui exigent d’exercer une pression de l’avant-pied pour se propulser vers l’avant (un peu à la manière d’une femme qui porterait des talons hauts).

Par conséquent, cela peut causer une pression considérable sur le fascia plantaire, ce qui entraîne une inflammation et des douleurs liées.

Si vous souffrez de fasciite plantaire, cessez d’exercer cette pression constante sur votre pied et faites le même geste que celui mentionné pour les chaussures inadéquates (le massage givré). Vous pouvez prévenir la fasciite plantaire en limitant le temps que vous passez à exercer cette pression sur vos pieds.

Réduisez par exemple vos activités à deux ou trois fois par semaine, avec au moins un jour de repos entre les deux.

3. Les ampoules

Allez, que ceux qui n’en ont jamais eu lèvent le doigt bien haut…c’est bien ce que je pensais, personne !

Comme peut en témoigner toute personne qui a déjà porté des chaussures en cuir sans chaussettes (la pire situation), les ampoules sont incroyablement irritantes (doux euphémisme quand tu nous tiens) ! Les ampoules se manifestent normalement lorsqu’il y a un excès de friction entre la peau de vos pieds (habituellement à l’arrière des chevilles) et le support de votre chaussure. Cela peut conduire au développement d’une bulle remplie de liquide dans cette zone.

La méthode la plus simple pour prévenir les ampoules est de porter des chaussettes et des chaussures bien ajustées. En ayant une couche de protection adéquate entre votre pied et le matériau de votre chaussure, vous pouvez éviter que votre peau ne se frotte et ne s’irrite.

Si toutefois vous développez une ampoule (ce qui peut arriver même bien préparé, quand on court longuement par exemple), il y a une manière toute simple de la traiter.

Tout d’abord, procurez-vous une aiguille stérile (vous pouvez en désinfecter une vieille en utilisant de l’eau bouillante et de l’alcool à friction ou vous pouvez en acheter une dans votre pharmacie la plus proche) et transpercez-la de gauche à droite (ou droite à gauche, mais ne la percez pas par le dessus) pour laisser sortir le liquide.

Appliquez ensuite de la bétadine ou un antibiotique similaire et placez un pansement hermétique sur le tout. Ceci devrait aider à prévenir toute infection et aura comme conséquence de faire disparaitre l’ampoule dans les 24h.

4. Les crampes aux pieds

Les crampes de pied sont des contractions soudaines qui donnent l’impression que le muscle se creuse. Elles peuvent arriver (très) soudainement sans aucune raison valable et même durer plusieurs minutes !

Une des causes les plus courantes de la crampe, au pied ou non est la déshydratation et, par conséquent, il est important de s’hydrater régulièrement.

Cependant, d’autres raisons potentielles peuvent l’expliquer, comme un manque de calcium, de magnésium ou même de potassium dû à un régime alimentaire restrictif. En fait, les personnes qui suivent un régime hypocalorique sont les plus susceptibles de développer des crampes au pied en raison d’une certaine combinaison de nutriments consommés en moins grande quantité et d’un manque d’eau dans leur organisme.

Pour éviter que cela ne se produise, assurez-vous de consommer une grande variété d’éléments nutritifs dans votre alimentation quotidienne et buvez beaucoup d’eau. Facile et facile !

5. Ongles incarnés

Si vous ressentez de la douleur sur le bord de vos ongles d’orteil, vous devriez peut-être prendre rendez-vous avec un podologue, car cela pourrait être un signe précurseur d’un ongle incarné, et ce n’est pas très drôle !

Bien que les ongles d’orteil incarnés puissent être génétiques, le fait de pratiquer activement un sport peut également augmenter votre risque de développer une maladie des ongles.

Bien que les ongles incarnés puissent être génétiques, le fait de pratiquer activement des activités sportives peut également augmenter votre risque de les développer en raison de la possibilité d’ongles cassés, d’une pression accrue sur vos orteils et de chaussures trop serrées.

L’ongle incarné se produit généralement lorsqu’une section de l’ongle de votre pied transperce la peau et commence à pousser à l’intérieur. Bien que vous ne sentiez peut-être rien au début, au fur et à mesure que l’ongle grandit, il continue à pénétrer au-delà de la section de la peau morte et dans les zones plus sensibles et charnues.

Cela crée une douleur graduelle à cet endroit précis, surtout si on exerce une pression dessus, ce qui entraîne une inflammation et même une infection. Dans un tel cas, toujours demander l’aide d’un podologue, car essayer de résoudre le problème vous-même pourrait ne faire qu’aggraver les choses.

Ce que le podologue fera, c’est enlever la section de l’ongle qui pousse dans votre orteil et le limer pour qu’il pousse correctement. Mais pour éviter une telle situation, assurez-vous d’abord de laisser assez d’espace pour que vos orteils puissent bouger dans vos chaussures. De plus, ne coupez pas vos ongles trop courts.

6. Fracture de fatigue

L’un des cas les plus fréquents de douleur au pied est une fracture de fatigue (aussi appelée fracture de stress), qui se situe habituellement au niveau des os métatarsiens (les cinq longs os du pied) et qui peut survenir à la suite d’une pression continuelle exercée sur le pied.

C’est un des pires cas de figure puisqu’il se produit alors même que la personne ignore généralement sa douleur.

Pour traiter une fracture de stress, il faut se reposer le plus possible, consulter un podologue encore une fois, pour obtenir des conseils et des options de traitement, et s’assurer que votre pied est toujours surélevé afin d’éviter que la pression ne soit exercée sur lui.

Vos pieds supportent votre poids chaque fois que vous décidez de vous lever et de bouger, alors soit vous restez au lit toute votre vie, soit vous prenez soin d’eux ! C’est d’autant plus valable si vous êtes un athlète, vous n’en avez que deux, alors gardez-les en bonne santé et heureux !

About the author

Relative Posts