produits vegetariens
Alimentation

À la découverte de 10 produits végétariens de base

La cuisine végétarienne reste très réputée pour ses délicieuses recettes à base de tofu, de tempeh, etc.

Elle propose de nombreux plats succulents avec la possibilité de varier les plaisirs gustatifs.

Outre ses ingrédients originaux pour compenser l’absence de viande, elle exploite également des denrées spécifiques comme des céréales, des pâtes, des féculents, des farines, des huiles, etc.

Découvrez dans cet article quelques produits de base pour aisément cuisiner veggie.

1. Le quinoa

quinoa

Le quinoa représente une petite graine au goût savoureux. Il contient une forte dose de protéines et de multiples micronutriments. Il comporte également des substances comme le fer, le cuivre et le manganèse.

Il procure à l’organisme de la vitamine et des acides gras. Il fournit aussi au corps de la lysine, un acide aminé que celui-ci ne peut produire tout seul. Sans gluten, le quinoa se prépare assez sans difficulté particulière. Vous le faites cuire à forte température.

Quelques minutes après l’ébullition, vous le laissez mijoter à feu doux jusqu’à l’apparition du petit germe. Ensuite, vous le rincez suffisamment pour qu’il perde son goût amer dû à la saponine. Servez-vous d’une passoire assez fine pour cette tâche.

Le quinoa s’utilise pour la préparation de nombreuses recettes délicieuses comme les sauces salées ou sucrées, la salade, le taboulé, le risotto ou le couscous. Vous pouvez en acquérir dans les épiceries.

Vous avez aussi la possibilité d’en acheter en ligne. Dans ce cas, ayez le réflexe des codes promo. Ils vous permettront d’obtenir des réductions substantielles sur tous les produits végétariens commandés. Vous pouvez dénicher ces précieux codes promo sur des plateformes spécialisées comme JeChercheUnCodePromo.

2. Le millet

Cette petite céréale représente un véritable must chez les végétaliens. Elle reste très prisée pour ses multiples bienfaits sur la santé. Sa consommation permet de réduire votre taux de cholestérol.

Il agit efficacement sur les pathologies liées au système intestinal, aux nerfs, à l’estomac ou à la peau. L’absorption d’une graine de millet non décortiquée apporte à l’organisme des éléments nutritionnels tels que les vitamines B et E, le potassium, le phosphore, le zinc ou le fer.

Vous devez absolument la consommer avec son germe pour profiter de ses multiples vertus. L’importance du millet dans la cuisine végétarienne s’explique aussi par sa richesse en vitamine A et son fort taux en lysine. Très digestif et sans gluten, il contient également des acides gras insaturés.

Sa préparation se révèle un peu complexe, mais cela vaut bien le coup d’essayer ! Après avoir nettoyé les graines dans une passoire fine, vous les faites griller dans une casserole. Vous ajoutez suffisamment d’eau lorsqu’elles blondissent. Vous les laissez cuire à feu doux pendant une vingtaine de minutes avant de les assaisonner avec du tamari ou du sel aux herbes. Une autre astuce consiste à les tremper dans de l’eau tiède durant toute une nuit.

Ensuite, vous les déposez dans une casserole et les recouvrez d’une feuille de cuisson finement trouée. Puis, vous les faites bouillir à la vapeur pendant une trentaine de minutes. Le millet se démarque son goût neutre. Vous pouvez donc l’utiliser aussi bien pour un assaisonnement salé ou sucré selon la recette que vous souhaitez apprêter. Il s’accompagne souvent de légumes.

Vous avez également la possibilité d’en ajouter dans vos sauces et potages pour leur conférer une consistance idéale. De même, vous pouvez le griller pour le servir comme amuse-bouche.

3. L’amarante

Cette minuscule graine reste prisée par les végétariens pour sa richesse nutritionnelle indéniable. Elle contient suffisamment des minéraux tels que le fer et le calcium.

Mieux, elle ne comporte pas de gluten. Sa consommation renforce l’organisme et lui confère une meilleure vitalité. Galactogène, elle améliore sensiblement la sécrétion lactée chez les femmes allaitantes. Les graines d’amarante se préparent aisément.

Après les avoir déposées dans une fine passoire, vous les nettoyez et les rincez suffisamment. Ensuite, vous les faites cuire durant une trentaine de minutes dans une casserole. Lesdites graines demeurent intactes et ne collent pas. Croquante et ferme, l’amarante séduit par son goût délicieux et atypique. Vous pouvez l’associer à des légumes. Elle sert aussi à conférer une épaisseur idéale aux sauces.

Elle peut également se substituer au couscous pour la préparation du taboulé. Elle s’utilise pour obtenir de succulentes galettes.

4. Les pois chiches

pois chiche

Les pois chiches représentent un produit de base riche en glucides et en protéines. Ils intègrent des fibres insolubles efficaces contre la constipation. Ils contiennent des sels minéraux et du fer ainsi que des vitamines C et B. Ils restent très prisés dans la cuisine végétarienne pour leurs multiples vertus nutritionnelles.

Ils apportent énergie et vitalité à l’organisme. Il booste le fonctionnement de l’estomac et des reins. Ils favorisent une élimination rapide des vers intestinaux, de l’acide urique et des chlorures. La préparation des pois chiches reste assez simple.

La première étape consiste à les tremper dans un saladier durant 2 jours. Vous devez changer l’eau quotidiennement. Ensuite, vous les faites mijoter à feu doux pendant 45 minutes jusqu’à voir apparaitre leurs germes. Évitez surtout de les saler avant leur cuisson totale.

Vous retrouvez les pois chiches dans les salades, les légumes. Vous avez la possibilité de les écraser en purée pour assaisonner un humus ou un falafel.

5. Farine de châtaignes

La farine de châtaignes intervient dans la préparation des flans, des biscuits et des barres de céréales énergétiques. Elle s’utilise aussi pour la conception du crumble, du pudding, de la béchamel, des gâteaux, des niccis ou des soufflés. Sans gluten, elle séduit par son goût gourmand légèrement sucré et fumé.

Elle approvisionne l’organisme en vitamines B1 et B2 indispensables à l’assimilation rapide par le corps humain de la vitamine C. Elle se révèle très digeste et appétissante.

6. Farine de lupin

Remarquable par sa couleur jaune, elle sert à confectionner une large gamme de délicieuses pâtisseries. Vous pouvez l’utiliser pour réaliser des crumbles, des barres de céréales protéinées, des biscuits, du pain, de la pâte à tarte, des sauces, etc.

Sans gluten, elle s’impose de plus en plus dans l’univers végétarien. Vous apprécierez notamment son succulent goût assez proche de celle de la noisette. La farine de lupin représente un produit riche en protéines et en acides gras insaturés. Elle intègre aussi une importante proportion de lysine et d’antioxydants.

Vous avez la possibilité de l’associer à d’autres farines en raison de ses propriétés émulsifiantes. Cela vous permettra d’utiliser moins d’ufs lors de la préparation de vos pâtisseries veggie.

7. Farine de sarrasin

Également appelée blé noir, elle intervient dans la préparation de diverses recettes telles que les galettes bretonnes, les crêpes, les pancakes, les blinis, les biscuits salés ou sucrés, les sablés, les ravioles, etc.

Elle permet aussi de fabriquer du pain. Sans gluten, la farine de sarrasin présente une forte teneur d’acides aminés et de protéines. Elle se révèle très digeste. Elle reste très prisée pour ses vertus reminéralisantes et énergisantes. Elle favorise une meilleure protection vasculaire. Pensez à la mélanger avec d’autres farines pour dissimuler sa couleur grise.

8. Farine de soja

Ce produit se fabrique à partir des graines de soja. Elle impressionne par son aspect fin et léger ainsi que sa couleur jaune. Elle distille aussi une odeur envoûtante.

Elle s’utilise très souvent pour décorer et parfumer de nombreuses pâtisseries. Elle permet également de les conserver plus durablement. Vous apprécierez son goût biscuité. La farine de soja intègre une forte proportion de protéines et d’acides gras polyinsaturés.

Elle favorise la régénération des cellules cérébrales et contribue à une élimination rapide des graisses. Elle intervient souvent dans la conception des crêpes, des pancakes et de toutes les autres pâtisseries. Elle joue aussi un rôle de liant pour sauces.

9. Huile d’olive

huile olive

L’huile d’olive représente un produit de base incontournable dans la cuisine végétarienne. Cela s’explique par ses nombreuses vertus. Elle booste la digestion grâce à ses propriétés sédatives et laxatives. Elle intègre une forte teneur d’acide oléique qui entraine une hausse rapide du taux de bon cholestérol dans le sang. Elle participe à une élimination idéale des graisses.

Sa consommation améliore la circulation sanguine. Elle prévient aussi les problèmes hépatiques et rénaux. Elle favorise la croissance des os et booste les fonctions cérébrales. L’intestin l’assimile à 100 %. Elle intervient dans la préparation de la grande majorité des recettes végétariennes.

Elle demeure stable à la cuisson. Toutefois, vous devrez éviter de la chauffer au-delà de 210 °C pour qu’elle ne perde pas ses propriétés.

10. Arrow root

L’Arrow root représente une fine poudre blanche obtenue à partir d’une fécule extraite de la racine de maranta. Il sert essentiellement à épaissir les soupes, les sauces, les crèmes, les flans et les puddings. Il joue un rôle de liant notamment pour la préparation des pâtisseries pour lesquelles vous ne souhaitez pas exploiter de la farine de blé.

Il reste prisé aussi bien pour l’assaisonnement du salé que du sucré. Son utilisation demeure assez simple. Vous commencez par le diluer dans un liquide froid avant de l’intégrer à votre menu chaud. L’Arrow root constitue également un purgatif assez doux.

Sa consommation favorise un meilleur fonctionnement de l’intestin et de l’estomac. Très digeste, il se révèle efficace pour calmer les coliques chez les nourrissons.

About the author

Relative Posts